L'Ecluse

L'Ecluse est cité , en 1090, sous la forme Iluza et, en 1374, sous celle de Ter Iluzen. Cette seigneurie tenue en fief des ducs de Brabant, devait son importance, ainsi d'ailleurs que son nom, à sa position géographique le long du Schoorbeek, à un endroit où (une carte de 1693 en fait foi) il y avait une Ecluse qui séparait deux territoires liégeois, Beauvechain et Hoegaarden.

Le village de l'Ecluse dépendait autrefois de Meldert du moins au spirituel. Lorsque le duc de Brabant, jean 1er, créa, en 1284, au profit de son parent, Gérard, seigneur de Durbuy, la baronnie de Mélin, il lui donna aussi tout ce qu'il possédait à L'Ecluse ; mais cette cession ne s'effectua pas ou ne fut que passagère car les ducs continuèrent, pendant plusieurs siècles, à posséder dans ce village la haute justice, quant à la basse et à la moyenne, c'étaient des seigneurs particuliers qui en étaient possesseurs.

Au XVIIIème siècle, la seigneurie de l'Ecluse appartenait à la famille des Marwans. Les membres d'une famille de Slusa figurent dans maints diplômes des anciens ducs de Brabant. Un sceau scabinal de l'Ecluse, du début du XVème siècle, a été retrouvé dans les archives de l'abbaye du parc de Louvain. Il représente la vierge portant l'enfant Jésus accompagné d'un écru plain au franc-quartier chargé d'une croix d'argent. Cet écru est celui d'Eustache de Bousies de Vertaing qui était seigneur de l'Ecluse à cette époque.
La famille de Bousies portait d'azur à la croix d'argent. Ces armes apparaissent au franc-quartier de celles du seigneur de l'Ecluse dont le champ de l'écru est d'argent plain. Comme les armoiries de Meldert est aussi d'argent plain au chef d'hermines chargée de 3 pals de gueules, il est permis de demander si Eustache de Bousies n'a pas combiné l'emblème de sa famille avec celui de Meldert dont l'Ecluse dépendait au spirituel.
 
Actions sur le document