FAUCHAGE TARDIF

 
Depuis 1995, le fauchage tardif est d'application dans la commune.

Une convention "Fauchage tardif" a été signée avec la Région wallonne et 14 km de bords de route sont répertoriés en fauchage tardif.

Les bords de routes fauchés tardivement viennent en aide à une majorité d'espèces sauvages de nos régions en mettant à leur disposition un habitat étendu et varié en raison de multiples facteurs écologiques (microclimat, nature du sol, régime hydrique, fertilité, relief, orientation des pentes par rapport à l'ensoleillement, etc.) qui se succèdent parfois sur des distances très courtes. La végétation des bords de route est constituée principalement d'espèces caractéristiques des prairies de fauche et vivaces pour la plupart.

Les résultats des relevés phytosociologiques (réalisés par la Direction Générales des Ressources Naturelles de l'Environnement en 1999 et 2001) des bords de route mis en fauchage tardif permettent de conclure que de nombreuses plantes devenues rares en Brabant wallon et en Wallonie ont été découvertes sur les accotements des voiries communales de l'entité.

Chaque village a sa spécificité dans la rareté.

L'Ecluse voit jaillir un accent méridional de ses bords de route où dominent par exemple l'Origan, plante très mellifère donnant une vie luxuriante de couleurs à tout un talus ; l'entomofaune - les insectes - en est ravie, ainsi les Paons du jour ou encore les Machaons (papillons aux couleurs chatoyantes) côtoient les Guêpes solitaires dans une atmosphère digne de la Provence.

A Hamme-Mille, nous retrouvons de l'Origan et plusieurs espèces d'Epervières, plantes des milieux secs dont le nom vient d'une croyance populaire suivant laquelle les éperviers se servaient du suc de la plante pour fortifier leur vue.

A Tourinnes-la-Grosse, c'est l'Epipactis helleborine (Orchidée) qui met l'accent sur le bon état de l'accotement herbeux et la cerise sur le gâteau se découvre à Nodebais où s'épanouit en trois endroits une plante exceptionnelle: la Jasione des montagnes. Cette dernière pousse dans les pelouses sableuses en terrain pauvre et aride.

Ces relevés botaniques reflètent la bonne gestion des bords de route en fauchage tardif, gestion dont les autorités locales ne peuvent que se réjouir et qui leur permettent d'en affiner le plan afin d'avoir un impact futur encore plus important sur le maillage écologique à Beauvechain.

Les actions réalisées ou en projet font partie du Plan Communal de Développement de la Nature.  

 

Partenariat du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN)

Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN)

Actions sur le document