Géographie

  
 

En Royaume de Belgique, dans la jeune province du Brabant wallon, Beauvechain, commune de Wallonie en Roman Pays, fait partie du canton de Jodoigne dans l'arrondissement de Nivelles. Depuis la fusion des communes en 1976, elle regroupe les anciens villages de Beauvechain, Hamme-Mille, L'Ecluse, Nodebais et Tourinnes-la-Grosse.

La commune est limitrophe de celles de Jodoigne, Incourt, Grez-Doiceau, Oud-Heverlee, Bierbeek et Hoegarde; sa limite septentrionale constitue la frontière linguistique.

Elle est située à quelque 40 kilomètres de Nivelles, son chef-lieu d'arrondissement, et à même distance de Namur, la capitale de la Wallonie, ainsi que de Bruxelles, la capitale du Royaume. Wavre, son chef-lieu de province, est à 8 kilomètres.

La place communale se trouve précisément localisée par 50°46'55'' de latitude et 4°46'25'' de longitude.

De la gare de Hamme-Mille, des lignes régulières de bus assurées par le TEC-Brabant wallon ou De Lijn permettent de rejoindre les villes voisines de Tirlemont, Jodoigne, Wavre, Louvain ainsi que Bruxelles. L'entité est accessible par les autoroutes E40 (Bruxelles-Liège) et E411 (Bruxelles-Namur) dont elle est respectivement éloignée d'environ 6,5 et 10 kilomètres. Elle est traversée par deux axes routiers importants situés à l'extrême ouest de son territoire, à savoir les routes N91 Louvain-Namur et N25 Louvain-Wavre s'éclatant au carrefour de Hamme-Mille.

Le territoire de Beauvechain s'étend sur une superficie de 3859 hectares répartis en 1263 hectares à Beauvechain, 854 à Tourinnes-la-Grosse, 824 hectares à Hamme-Mille, 538 hectares à Nodebais et 380 hectares à L'Ecluse.

Beauvechain se trouve être une région de transition où se côtoient deux types de paysage. Au nord-est, les plateaux au relief faiblement ondulé, souvent en légère déclivité vers le nord, sont tout à fait caractéristiques du paysage hesbignon. Le village constitue de fait l'extrémité nord-occidentale de la Hesbaye agricole. Trois quarts du territoire sont consacrés aux activités agricoles. Le sud-ouest du village, avec la Nethen et sa vallée aux versants parfois encaissés, ses fonds de vallée souvent humides ainsi que, dispersés, quelques flancs recouverts de bois, s'apparente aux paysages brabançons.

Le nord de la commune est bordé par la forêt de Meerdael aux grands hêtres majestueux, l'un des derniers vestiges de l'antique forêt charbonnière ou Sylva carbonaria des Romains. Celle-ci ne couvre qu'une centaine d'hectares de notre territoire. Au sud, sur un plateau, la base aérienne Lieutenant-Colonel Charles Roman occupe une superficie de près de 480 hectares.

Notre sous-sol est généralement constitué de sables, de grès, d'argile et de graviers. Il est recouvert d'une couche limoneuse ou sablo-limoneuse dont la hauteur, assez variable, peut atteindre en certains endroits quelques 8 mètres.

Les nappes aquifères identifiées sont celles du socle primaire, des craies du crétacé et du sable bruxellien. La nappe captive des craies et surtout celle du sable bruxellien sont exploitées, avec des captages à Beauvechain et à Nodebais.

Le territoire est traversé de part en part par le ruisseau la Nethen. Deux affluents, le Mille, venant du hameau auquel il a prêté son appellation et le Nodebais qui traverse le village du même nom, se jettent dans son cours à Tourinnes-la-Grosse. Le Faux-Ry, le Guertechain et le Ry-Saint Martin viennent grossir ses flots dans la traversée de Hamme-Mille. La Nethen se jette dans la Dyle à Weert-Saint-Georges. Le village de L'Ecluse est traversé par le Schoorbroek qui est un affluent de la Gette. Cette dernière alimente le Démer qui se jette dans la Dyle; celle-ci rejoint le Rupel et puis l'Escaut.

Actions sur le document